fbpx
Espagne

Visiter Séville en un week-end : que voir et que faire ?

Place d'Espagne Séville

Séville, ses jardins luxuriants, ses joyaux architecturaux, ses patios fleuris, ses orangers, ses ruelles pavées… Cette magnifique ville d’Andalousie possède un patrimoine exceptionnel. La nourriture y est excellente. Nous vous délivrons dans cet article nos conseils pour visiter Séville le temps d’un weekend : Que faire à Séville ? Quels sont les endroits incontournables à découvrir ? Où voir un spectacle de flamenco endiablé ? Où manger de délicieux tapas ? Vous trouverez également des informations pour découvrir Séville à vélo, et nous vous donnons en bas de l’article une idée d’activité insolite à faire, pour se détendre après une journée à avoir sillonner la ville.

Difficile de ne pas succomber au charme de la belle Andalouse ! Nous sommes partis découvrir Séville fin Mars pendant 2 jours et demi, une période idéale pour profiter de sa douceur de vivre. Nous avons eu un véritable coup de cœur pour cette ville. Il y a plein de choses à voir, et donc il est impossible de s’ennuyer !

Le Real Alcázar de Séville

Situé en plein cœur de Séville, l’Alcazar se compose d’un ensemble de palais, de patios et de magnifiques jardins d’influence arabe, entourés de murailles. Nous y sommes allés le matin dès 9h30 et heureusement que nous avions déjà acheté nos billets quelques semaines plus tôt, car il y avait une longue file d’attente.

La balade dans ce lieu enchanteur nous émerveille : pendant 2 heures, nous découvrons les différentes pièces ornées d’azujelos, et nous nous promenons à travers cette magnifique végétation entre fontaines, jets d’eau, palmiers, et autres arbres en fleurs. Nous sommes conquis par cet endroit qui possède un charme fou, mélangeant les styles architecturaux et cultures.

Conseil pratique : Achetez votre billet en ligne ici, pour éviter les longues files d’attente.

Tarif de la visite : 12,50 euros par personne.

La cathédrale de Séville et la Giralda

La cathédrale de Séville au style gothique est l’une des plus grandes au monde. Ses dimensions donnent le vertige : 132 mètres de long, 83 mètres de large et 42 mètres de haut. Une des curiosités que l’on peut y retrouver, le tombeau de Christophe Colomb. Celui-ci est porté par 4 chevaliers représentant les 4 grands royaumes d’Espagne. Après avoir visité l’intérieur qui vaut le détour, vous pourrez monter en haut de la Giralda (qui était autrefois l’ancien minaret) pour admirer une vue panoramique sur les toits de la capitale andalouse.

Conseil pratique : Achetez votre billet en ligne ici, pour éviter les longues files d’attente.

Tarif de la visite : 9 euros par personne.

Le quartier animé de Santa Cruz

Se perdre dans les ruelles médiévales du quartier historique de Santa Cruz est propice à de belles découvertes : vous rencontrerez des patios fleuris ornés d’azulejos qui se cachent derrière des grilles en fer forgé, de jolies places où il est agréable de se poser pour boire un verre à l’ombre des orangers et sentir leur douce odeur, contempler les façades des habitations aux chaudes couleurs. Les sévillans ont un rythme bien différent du notre; vous verrez les locaux envahir les terrasses à 15 h pour le déjeuner, et à 22h pour le dîner. Ils aiment se retrouver en famille ou entre amis tout en profitant du soleil et du bon climat de Séville.

Vous pouvez commencer par le patio de Las Banderas en sortant de l’Alcazar puis vous rendre sur la sublime Plaza de Dona Elvira. Rendez-vous également aux calle Guzman el Bueno, et ouvrez l’œil sur les patios cachés.

La place d’Espagne

La Place d’Espagne (Plaza de España) est impressionnante par sa beauté et sa grandeur. Elle forme un demi-cercle de 200 m de diamètre, dans lequel s’élève un palais construit avec des matériaux nobles (brique, azulejos, pierre) pour l’exposition hispano-américaine de 1929.

En vous promenant sur cette place, vous pourrez admirer les 48 bancs d’azulejos représentant les différentes provinces espagnoles, et traverser les magnifiques ponts. Avancez-vous sous les arcades, vous aurez peut-être la chance d’apercevoir des danseurs de flamenco.

Conseil pratique : L’accès à la place d’Espagne est gratuit et possible de 8h à 22h . Pour découvrir la place dans les meilleures conditions, commencez par le côté droit lorsque vous êtes face à elle. Les visiteurs arrivent tous de la gauche, et il peut y avoir beaucoup de monde.

Le parc de Maria Luisa

À côté de la place d’Espagne, se trouve un havre de paix verdoyant : le parc de Maria Luisa.

Ce parc au style andalou invite à une agréable promenade au vert, avec sa végétation luxuriante, ses palmiers, ses fontaines, et la douce odeur des fleurs d’orangers. Un moment relaxant où nous prenons plaisir à écouter le chant des oiseaux, en se posant sur un des magnifiques bancs en céramique. Nous avons découverts ce jardin à vélo car il est très grand, la balade y a été d’autant plus plaisante.

La Casa de Pilatos

La Casa de Pilatos est un magnifique palais sévillan, mélangeant les styles; un chef d’œuvre andalou de toute beauté. Une agréable visite à faire entre patios, jardins, fontaines et murs ornés d’azujelos.

Tarif de la visite : 10 euros pour le rez-de-chaussé, 12 euros pour l’ensemble du palais avec visite guidée en espagnol ou anglais. Audioguide en français inclus dans les deux cas.

Triana et son ambiance populaire

Nous avons découverts ce charmant quartier en vélo, en commençant par une halte au marché couvert. Ambiance populaire au travers des stands de pâtisseries, fruits et légumes, viandes et poissons. À découvrir le samedi midi lorsque les sévillans viennent faire leurs courses. Vous croiserez sûrement des sévillans qui mangent des churros à tremper dans un bon chocolat chaud !

Nous avons ensuite parcouru quelques kilomètres en arpentant les rues pittoresques du quartier, la calle alfareria et la calle antillano campos avec ses jolies façades ornées d’azulejos, puis avons longé la sublime calle Betis et ses maisons très colorées. Depuis la calle Betis, une magnifique vue sur le Guadalquivir ainsi que sur les monuments de Séville s’offre à vous. Pour finir, nous avons quitté le quartier pour rejoindre le pont de San Telmo et approcher la sublime Tour de l’Or.

Les rives du Guadalquivir

Un de nos coups de cœur a été de nous promener en vélo le long du fleuve Guadalquivir, entre le pont San Telmo et le pont Los Romedios. Il est aussi possible de faire cette balade à pied (environ 12 min). Une promenade agréable où sont disposés quelques terrasses avec transat face au fleuve, ainsi que des parterres de fleurs. Vous pourrez apercevoir dans l’eau des passionnés d’aviron et de canoë-kayak. Ce fleuve est l’un des plus grands d’Andalousie et accueille des manifestations sportives. Balade à privilégier si possible en fin d’après-midi quand il fait moins chaud, ou en début de matinée 🙂

El Métropol Parasol (Las Setas de la Encarnacion )

Cet étonnant bâtiment architectural de 28 mètres de haut, avec ses 6 parasols en forme de champignons, surprend au premier abord par rapport à l’architecture de la ville. Prenez l’ascenseur qui mène au toit de cette structure en bois, et contemplez un panorama sur les toits de Séville. À découvrir au moment du coucher de soleil si vous pouvez.

Tarif : 3 euros par personne pour accéder à la promenade panoramique avec boisson comprise. Pas de possibilité de réserver en amont. File d’attente possible, donc anticipez :). Au plus grand regret des visiteurs, la boisson offerte ne se prend pas au bar situé en haut de la structure, mais au rez-de-chaussé, à la Cerveceria la Surena, bar situé à l’extérieur du bâtiment. (Aucune information est donnée sur le ticket d’entrée, ce qui est dommage). Vous aurez le choix entre une bière, une bouteille d’eau ou bien encore un soda.

Idée d’activité insolite à Séville

Pour terminer notre week-end à Séville, nous avons souhaité découvrir les anciens bains arabes, “Aire Ancient Baths Sevilla. Le spa est situé dans le quartier de Santa Cruz au sein d’une bâtisse andalouse magnifique. Nous avions réservé quelques jours à l’avance pour profiter des bains thermaux à 22 heures ainsi que d’un massage de 45 minutes. Nous enfilons nos peignoirs et avançons au niveau du premier bassin, illuminé par les lanternes posées le long de l’eau. Nous nous baignons dans les bassins aux différentes températures (36 °, 16 ° et 40 °). Sensations garanties ! Avec son ambiance tamisée, ce cadre oriental invite à la détente et à la déconnexion. Seul bémol : il y a beaucoup de personnes dans les bassins, mais on arrive tout de même à trouver de la tranquillité.

Cerise sur le gâteau, pouvoir accéder au rooftop de ce lieu enchanteur. Il fait nuit, imaginez-vous en extérieur vous prélassant dans un petit bassin dont la température de l’eau est de 36°, avec comme vue la cathédrale de Séville illuminée, et l’air frais caressant votre visage. Effet waouhhh garanti ! Nous y sommes resté plus de 40 minutes, à profiter de cet endroit magique dans un silence absolu. Une bulle de bien-être ! Le rooftop est accessible uniquement pour les personnes qui ont choisi les bains + massage de 45 min minimum.

Conseils pratiques

Comment se rendre à Séville ?

Nous avons pris l’avion de Nantes pour nous rendre à Séville, avec la compagnie aérienne Transavia. Compter 2 heures de vol depuis Nantes jusqu’à la belle Andalouse.

Pour comparer les vols au meilleur prix, venez consulter Skyscanner.

Une fois arrivé à l’aéroport de Séville, vous avez deux options pour vous rendre dans le centre ville :

  • le bus : Départ toutes les 30 minutes. Tarif (4 euros; ou 6 euros A/R si effectué le même jour). Compter environ 45 minutes de trajet jusqu’à la Plaza de Armas.
  • le taxi : Nous avons choisi cette option, puisque nous arrivions en fin de journée à Séville, et souhaitions profiter de notre première soirée. Nous avons expérimenté le transfert avec la société Welcome Pickups. C’est très simple. Vous pouvez faire la réservation ici en leur indiquant à quelle heure votre avion arrive, ainsi que le numéro de vol, pour qu’ils puissent vérifier si il y a un éventuel retard. Le tarif est indiqué en fonction du lieu où vous serez déposé. Donc pas de surprise à l’arrivée ! Une fois la réservation faite, vous recevez un email avec le nom du chauffeur et sa photo, ainsi qu’un questionnaire à compléter, avec des questions telles que (est-ce que c’est ta première fois à Séville ? Quels sont tes centres d’intérêts..). Lorsque notre avion a atterri à Séville, notre chauffeur nous a accueilli chaleureusement en nous offrant deux petites bouteilles d’eau, et en nous parlant de Séville, de ce qu’il aime dans cette ville, il nous a également donné des conseils…Le transfert a été très rapide et convivial. Nous avons été ravis de ce service.

Comment se déplacer à Séville ?

Le centre ville se découvre très bien à pied. Cependant, pour vous éloigner un peu plus du centre, il existe différents moyens de se déplacer dans Séville : le bus, le métro, le tramway. Celui que nous avons préféré adopter est le vélo.

Découvrir Séville à vélo est simple, et très agréable. Nous avons choisi de louer des vélos durant une journée auprès de la société Bici4city, notamment pour découvrir Triana, longer le fleuve Guadalviquir, et flâner dans le parc Maria Luisa. La ville est plate, et possède 170 km de pistes cyclables ! Rien que ça !

Les vélos Bici4city sont super confortables et agréables à utiliser. On nous a transmis une carte avec un circuit ainsi qu’un audioguide en français (très pratique pour apprendre plein de choses sur un quartier). Nous sommes partis de la place Almada de Hercules. Si vous voulez vous approvisionner avant de partir vous balader, rendez-vous au marché couvert de feria (Mercado de Feria) situé à quelques mètres de la place. Vous y trouverez des petits stands de fruits et légumes, de viennoiseries, de tapas ainsi que du poisson. Durant cette journée à vélo, nous avons pu voir de nombreuses choses en un laps de temps court, et sans se fatiguer. Le vélo est super pour découvrir Séville. Par contre, il faut mieux être à pied pour découvrir le quartier de Santa Cruz par exemple, avec ses petites rues pavées.

Où loger à Séville ?

Nous avions choisi un appartement avec Airbnb dans le quartier d’Alfafa. Il était très bien situé, juste à côté d’une boulangerie, et des points d’intérêts accessibles rapidement à pied : 10 min de l’Alcazar, 8 min de la Giralda, 5 min de El Metropol Parasol, 5 min de la Casa de Mémoria, très proche des nombreux restaurants et bars à tapas). L’appartement était très confortable, propre et fonctionnel. Son point fort : une terrasse avec vue sur les toits de Séville, parfait le matin au réveil !

Pour découvrir d’autres hébergements à Séville, cliquez ici.

Où manger de délicieux tapas à Séville ?

La cuisine à Séville est délicieuse. Nous nous sommes régalés. Voici nos bonnes adresses :

  • Sal Gorda : Le soir de notre arrivée à Séville, nous avons goûté à nos premiers tapas sévillans dans ce petit restaurant qui se trouvait à 2 min à pied de notre appartement. Des tapas originaux, une cuisine excellente, un accueil chaleureux et un service aux petits soins. Le combo parfait pour passer une agréable soirée. Le gaspacho aux tomates jaunes est délicieux, ainsi que “la spéciale”. Le millefeuille en dessert est à tomber. Très bon rapport qualité/prix.
  • El Pinton : Cuisine délicieuse, portions généreuses de tapas, la viande est excellente. Restaurant qui se trouve dans une rue calme à 5 min à pied de la Giralda. La décoration de la salle est magnifique, avec une pièce ornée d’azulejos et un beau patio.
  • Mama Bistrot : Tapas revisités, cuisine gourmande. Le jambon ibérique est délicieux, ainsi que les fromages servis avec une confiture à la tomate et une confiture aux poivrons. Personnel agréable. Restaurant se situant dans le quartier très touristique tout proche de la cathédrale, mais au calme. Un régal pour les yeux et les papilles. Réservation à faire, le restaurant affichant vite complet.

Où manger une glace à Séville ?

  • Giolatto : Dans le quartier El Arena, proche du pont menant vers le quartier de Triana, ce glacier propose de savoureuses glaces maison. L’atelier de fabrication se situe juste derrière le comptoir. Le parfum à la pistache est délicieux, ceux à l’orange et au citron sont à tomber.

Où voir un spectacle de flamenco à Séville ?

La Casa de la Memoria

Impossible de visiter Séville sans assister à un spectacle de flamenco. Cette danse ancrée dans la culture de la capitale andalouse est un art de toute beauté. Puissance, élégance, force, énergie, sensualité, voici les mots qui nous viennent à l’esprit lorsque nous regardons un spectacle de flamenco.

Nous nous sommes rendus à la Casa de la Memoria pour assister à un spectacle qui avait lieu à 21 heures. La Casa de la Memoria se situe dans un théâtre intimiste, composé d’une petite scène et de quelques fauteuils tout proche des artistes. Nous voilà à écouter un guitariste, un chanteur, et à contempler deux danseurs exceptionnels. Nous sommes conquis par tant de délicatesse et de justesse dans les gestes, les pas… le rythme de la danse est impressionnant. Nous ressentons leur passion et amour pour cet art.

En tant que Centre Culturel Flamenco, la Casa de la Memoria invite des artistes de haut niveau à se produire sur scène. Ici, vous découvrirez le cœur du flamenco traditionnel dans une ambiance intimiste, où les vibrations des pas résonnent, et où nos cœurs prennent plaisir à s’emballer.

Tarif pour 1 heure de spectacle : 18 euros.

La Carbonería

Une ambiance chaleureuse et populaire se dégage de ce bar, où il est possible d’assister à un spectacle de flamenco. On boit un verre, on écoute, on applaudit, et on se laisse porter par les rythmes endiablés. Le spectacle dure 30 minutes, et il y a 3 représentations : 21h30 / 22h30 et 23h30.

Informations utiles

  • Séville est une destination idéale pour un city trip en Mars, une période agréable où le climat est doux et on peut faire le plein de vitamine D. Par contre, éviter de venir à Séville de Juin à Septembre. Le sévillan qui a fait notre transfert en taxi nous a indiqué que les températures pouvaient avoisiner les 45 degrés ! Que calor !
  • L’ambiance de la ville est chaleureuse et festive lorsque la nuit tombe. Les sévillans aiment se retrouver pour manger des tapas et boire un verre, accoudés à un comptoir. Ils déjeunent et dînent à des horaires tardifs, pensez à regarder les horaires des services des restaurants.
  • 3 jours est une durée minimum pour visiter Séville. Il y a beaucoup de choses à voir 🙂

Un weekend à Séville vous tente ? Vous connaissez la belle Andalouse ?

6 Commentaires

  • Répondre
    Pepetteenvadrouille
    7 avril 2019 at 18 h 35 min

    J’y suis allée quand j’étais petite mais j’ai bien envie de la re-découvrir avec mon mari. En plus les prix depuis Nantes sont attractifs ! Encore une fois tes photos sont superbes

    • Répondre
      Lucie - La Valise Bretonne
      29 avril 2019 at 9 h 03 min

      C’est l’occasion d’y retourner avec ton compagnon. Effectivement, les vols depuis Nantes sont attractifs 🙂 Merci pour les photos, cette ville est très photogénique ! un plaisir pour les yeux 🙂

  • Répondre
    TROTTEURS ADDICT
    7 avril 2019 at 20 h 57 min

    Votre article nous rappelle de superbes souvenirs ! On avait adoré Séville.
    Et vos photos donnent clairement envie d’y retourner 🙂 Ahhh l’Espagne !!

  • Répondre
    Gwendoline
    10 avril 2019 at 14 h 07 min

    J’ai adoré Séville. Cette ville est vraiment magnifique. Et je trouve l’idée de la découvrir à vélo superbe !
    http://danslavalisedegwen.com/2019/03/09/seville-en-3-jours/

    • Répondre
      Lucie - La Valise Bretonne
      29 avril 2019 at 9 h 05 min

      Le vélo est une bonne alternative pour découvrir Séville le temps d’une journée, et d’aller découvrir par exemple le parc Maria Luisa qui se fait très bien de cette façon. 🙂 Bien sûr, le quartier historique de Santa Cruz se découvre à pied à travers ses jolies rues pavées !

Laisser un commentaire