fbpx
Conseils pratiques

Partir en Islande en hiver, quel équipement prévoir ?

L'Islande sous la neige

Vous rêvez de partir en hiver en Islande, mais vous craignez le froid et ne savez pas quel équipement prendre pour affronter celui-ci ?

Voici des conseils pratiques pour vous habillez chaudement lors de votre futur voyage en Islande, mais également pour protéger votre appareil photo face au froid ?

Quel est le climat en hiver ?

Je suis partie découvrir l’Islande en hiver pendant 6 jours en Février. Pendant ce séjour, j’ai connu une météo très changeante, passant du soleil, au vent, et à la neige. Je n’ai pas connu la pluie, mise à part le 1er jour lorsque j’arrivais à l’aéroport. Quelle chance pour la suite !

Il y a beaucoup de vent en Islande, parfois tempétueux, ce qui ne m’a pas dépaysé de ma jolie Bretagne. Si vous venez en hiver vous serez confrontez à des tempêtes de neige, et c’est très impressionnant !

Il faut savoir que les hivers ne sont pas très froids en Islande, puisque les températures avoisinent les 0° à – 5 degrés par endroit, mais c’est surtout le vent qui peut être glacial et saisissant. 😊 Même si le pays est proche du cercle polaire arctique, le climat est tempéré grâce au Gulf Stream, ce qui le rend assez doux.

Pourquoi aller en Islande l’hiver ?

Je rêvais de découvrir cette terre de feu et glace sous la neige. Je trouve que la neige sublime les paysages contrastés et apporte beaucoup de charme aux endroits que j’ai pu voir. Il faut dire que pour un premier contact avec ce beau pays, je n’ai pas été déçue que d’avoir choisi de le découvrir à cette saison.

Quel plaisir pour les yeux d’observer ces routes enneigées, ces montagnes noires parsemées de blanc, voir les chevaux islandais galoper dans ce coton épais, se baigner dans des sources chaudes avec une température extérieure avoisinant les 0 degrés ! Quel pur bonheur ! Les lumières rasantes sont sublimes à cette saison, et il y a peu de touristes, ce qui est plus appréciable si on veut en profiter pleinement.

C’est aussi la saison des aurores boréales, puisqu’il faisait nuit à 18 heures en février, donc vous avez plus de chance d’en voir à cette période de l’année, si les conditions météorologiques sont bonnes. J’en parlerais dans un prochain article.

L’hiver, c’est également la période des tempêtes de neige. J’en ai connu plusieurs pendant le séjour, et c’est vraiment impressionnant. Surtout soyez prudent, si vous conduisez, car la visibilité est vraiment réduite et certaines routes deviennent vite impraticables. J’ai croisé plusieurs voitures prises au piège dans le fossé. Il existe d’ailleurs des applications qui vous indiquent l’état des routes islandaises. C’est important de visualiser ce qui va se passer le matin même, afin d’organiser son road trip autrement si vous le pouvez, ou repousser à plus tard votre prochaine étape que vous aviez prévu de faire.

Application pour avoir connaissance en temps réel de l’état des routes en Islande : www.road.is

Route islandaise en hiver

Ces interdictions de circulation ne sont pas à prendre à la légère, pour vous-même ainsi que pour les personnes qui vous accompagnent. Donc respectez-les 😊

Quels vêtements choisir ?

Vous allez passer du temps dehors à découvrir la beauté des paysages islandais ou bien à attendre en pleine nuit qu’une aurore boréale apparaisse, c’est pour ces raisons qu’il faut avoir des vêtements chauds, confortables et imperméables, afin de vous protéger du vent et de la pluie.

Equipement islande en hiver

La technique des 3 couches de vêtement est à privilégier.

Cela consiste à porter plusieurs couches de vêtements dont les plus rapprochées du corps laissent facilement échapper la sueur. Les autres couches conservent la chaleur ou protègent le corps des conditions extérieures.

  • La 1ère couche, celle qui touche la peau : prévoir un sous-vêtement chaud, qui va sécher rapidement, et qui isolera bien du froid et vous maintiendra au chaud. Privilégiez les matières en laine mérinos, ou en soie. Je portais un haut à manche longue en mérinos, de la marque Quecha, que j’avais en double exemplaire.
  • La 2ème couche : prévoir par-dessus un pull chaud en laine ou bien une polaire.
  • La 3ème couche : un coupe-vent ou une veste très chaude. Indispensable pour vous protéger du vent, des chutes de neige, de la pluie et de l’eau des cascades. J’étais équipée d’une veste Gore tex très chaude avec capuche. Je n’ai jamais eu froid, même lorsqu’il y a eu deux matinées dont la température effleurait avec les -6 degrés.

Voici la cheklist des choses indispensables à mettre dans sa valise :

  • Un pantalon imperméable en gore tex (ou pantalon de ski)
  • Deux leggings ou collants à mettre sous son pantalon
  • Deux ou trois sous-vêtements techniques (teeshirt à manches longues)
  • Un ou deux pulls en laine
  • Une ou deux polaires chaudes
  • Un bonnet en laine
  • Deux paires de gant (une qui permet d’utiliser votre appareil photo, et une autre qui permet davantage de protéger les mains). Je n’ai pas eu froid lors de mon voyage en Islande, sauf aux mains qui étaient parfois gelées,
  • Une paire de chaussures de randonnée étanche
  • Des paires de chaussettes chaudes (les miennes étaient en laine mérinos)
  • Une écharpe
  • Un maillot de bain (et oui, si vous souhaitez aller au Blue Lagoon ou vous baigner dans des sources chaudes en pleine nature)

Pour l’extérieur, évitez le coton, car un vêtement en coton humide mets du temps à sécher.

Et pour le soir à l’hôtel ou au restaurant, prévoir une paire de basket ou chaussure de ville, ainsi qu’un jean. Les températures étant plus chaudes 😊 vous serez plus confort !

Quel matériel photo apporter en voyage ?

Étant passionnée de photos, voici une présentation de l’équipement qui m’a suivi tout au long de mon voyage en Islande. Ce pays est tellement photogénique, qu’il est prudent de bien s’équiper. 😊 Sachez que si vous optez pour le téléphone, vous n’arriverez pas à faire des photos de nuit des sublimes aurores boréales 😉. Le téléphone a ses limites ! A bon entendeur 😉 et surtout si vous souhaitez aussi faire un album photo au retour de votre voyage, la qualité des photos faites avec un appareil photo est bien meilleure. Pensez-y !

Mon matériel :

  • Un appareil photo : je suis équipée du reflex Nikon D 750.
  • Des objectifs : de préférence un grand angle pour saisir toute la beauté d’un paysage, et un téléobjectif pour capturer des détails : la cime des montagnes, la matière d’un glacier, ou bien encore les chevaux islandais qui peuvent être dans un enclos. Je suis équipée d’un grand angle Tamron 24-70 mm f2.8, et d’un téléobjectif de 300 mm.
  • Des batteries (j’en avais 3 sur moi) et des cartes SD.
  • Un sac photo pour porter votre matériel mais aussi le protéger en cas de pluie. Mon sac est un lowerpro Flipside 400 Aw. Je le trouve très pratique avec ses compartiments de rangement pour y placer les objectifs, les cartes SD…mais l’intérêt ultime de ce sac, c’est qu’il possède une housse protectrice en cas de pluie, qui se déplie et recouvre entièrement le sac.
  • Un trépied pour faire des photos des cascades islandaises ou bien immortaliser en images de belles aurores boréales.
  • Une télécommande.
  • Des sacs plastiques ou sacs de congélation pour protéger votre appareil photo en cas de neige ou de pluie. Cela m’a bien servi surtout lorsqu’on s’approche des cascades 😊 du fait des projections d’eau ou lorsque nous avons eu des averses de neige sur Vik.

Il est important de protéger son appareil photo du froid. Le matériel électronique n’apprécie pas les changements brutaux de température. Lorsque vous avez terminé vos photos, et que vous souhaitez le ranger dans votre sac, mettre d’abord l’appareil dans un sac de congélation, puis le placer dans le sac, ce qui permettra au boîtier de ne pas avoir de buée, car celle-ci se formera sur le sac.

Avec le froid, les batteries peuvent rapidement se décharger. Afin d’éviter ça, il suffit de placer les batteries de rechange non utilisées dans une des poches intérieures de votre veste, ce qui permettra de les maintenir au chaud. C’est la technique que j’ai utilisée, et je n’ai pas eu besoin de les charger de tout le séjour.

Quels accessoires prendre ?

  • Une lampe frontale (très utile pour régler son appareil photo lorsqu’on veut faire des photos d’aurores boréales ou bien retrouver son chemin en pleine nuit).
  • Des lunettes de soleil et une crème solaire (la neige se réverbère, donc pensez à protéger vos yeux et votre visage).
Plage de Sólheimasandur en Islande

J’espère que ces conseils pratiques vous donneront envie de découvrir l’Islande en hiver, et de préparer au mieux votre voyage. Ce fut pour moi, une première et belle expérience que de partir en hiver dans un pays tel que l’Islande. J’ai dû m’équiper avec l’achat de vêtements techniques, et je n’ai pas eu du tout froid malgré les -6 degrés que j’ai pu connaître en matinée, ou les températures avoisinant les 0 degrés en journée. Vous trouverez votre bonheur dans les grandes enseignes sportives.

Pensez à bien vous couvrir les extrémités (mains et pieds) ! C’est là où j’ai eu le plus froid. 😊

Alors prêt à partir en Islande l’hiver ? Venez découvrir mon road trip en Islande.

Vous pourriez aussi aimer

4 Commentaires

  • Répondre
    Week-end Evasion
    21 janvier 2019 at 22 h 19 min

    De très bons conseils, pas grand chose à rajouter hormis de profiter à fond de cette belle île mystérieuse !

    • Répondre
      Lucie - La Valise Bretonne
      22 janvier 2019 at 9 h 05 min

      Merci pour ton commentaire. Même l’hiver, il est possible de profiter de l’Islande sous un beau manteau blanc 🙂 Il suffit juste d’être bien équipé et de se renseigner sur les conditions météo ainsi que sur l’état des routes !

  • Répondre
    Alexandra - On holidays again
    26 janvier 2019 at 12 h 46 min

    Coucou Lucie ! Quel plaisir de découvrir ton blog, il est vraiment magnifique et je suis fan du logo ;o) !
    Ton article tombe bien, car je me posais des questions sur cette destination en hiver et je crois que je préfère m’abstenir, car les routes ont l’air assez dangereuses… Je pense que ça me stresserait trop d’être prise au piège dans une tempête. En tout cas merci et plein succès dans cette nouvelle aventure du blogging !

    • Répondre
      Lucie - La Valise Bretonne
      26 janvier 2019 at 16 h 53 min

      Bonjour Alexandra ! Merci pour ton commentaire qui nous touche beaucoup ! 🙂
      Effectivement les routes islandaises peuvent être impraticables, ou bien la visibilité est réduite lors des tempêtes de neige, ce qui complique la conduite. Nous avons vu plusieurs voitures sur le bas côté de la route. Il faut être vigilent en se tenant informé de la situation. Merci pour ton passage ici 🙂

Laisser un commentaire