Menu
Corse / France

10 jours en Corse du Sud

vue sur la plage de Roccapina-en-corse

Après notre road trip d’une semaine en Corse du Nord il y a maintenant quelques années, nous sommes parti découvrir la Corse du Sud avec notre enfant de 2 ans et demi. Pas trop loin et ensoleillée, la Corse est une destination idéale où partir en famille. Découvrez les coups de cœur de notre voyage de 10 jours en Corse du Sud.

Itinéraire pour un voyage de 10 jours en Corse du Sud

La Corse du Sud est une jolie destination à faire en famille ou en couple, pour profiter de la diversité des paysages entre mer et montagne. Que vous soyez amoureux de la nature, de la randonnée, ou bien de plages paradisiaques, vous serez séduit par ce que vous réservera un séjour sur l’île de beauté. Longer les falaises impressionnantes de Bonifacio, se baigner sur une des superbes plages de Porto Vecchio, ou bien dans les piscines naturelles au cœur de l’Alta Rocca, et randonner en pleine nature pour admirer des panoramas saisissants, sans oublier de savourer la cuisine authentique Corse. En voilà un bon programme !

paysage-montagne-corse

Jour 1 : Roccapina et Sartène

Plage de Roccapina

Nous avons commencé notre séjour de 10 jours en Corse du Sud par la découverte de la plage de Roccapina, et ce fut un véritable coup de cœur. Mais avant de nous baigner dans l’eau translucide de cette plage, nous avons décidé de monter découvrir la tour génoise de Roccapina.

En empruntant le sentier, comptez environ 40 minutes de marche aller-retour. Ça grimpe jusqu’en haut, mais la randonnée est simple. Nous vous conseillons d’y aller avant 10 heures du matin car en été, il fait déjà très chaud. Il ne faut pas hésiter à faire des pauses tout en admirant la magnifique vue. Une fois arrivé à la tour génoise, le panorama sur la mer et la montagne est incroyablement beau. Nous sommes resté un petit moment à admirer la couleur de l’eau turquoise, qui donnait envie de se baigner. On peut aussi apercevoir la plage de Erbaju.

Une fois redescendus, nous nous sommes baignés avec notre fille dans une eau claire, transparente et chaude. Quel bonheur ! La plage se trouve au pied du Lion de Roccapina, avec de jolis rochers, on peut d’ailleurs le voir lorsque nous sommes dans l’eau. Cependant, il n’y a pas d’ombre sur la plage, donc pensez à prévoir un parasol avec vous. Une autre randonnée est possible, celle permettant d’aller jusqu’au rocher du Lion de Roccapina, pour un panorama encore plus impressionnant. Comptez 2h de marche aller-retour.

Comment accéder à la plage de Roccapina ?

Deux parkings sont gratuits au niveau de la plage de Roccapina. La route pour s’y rendre est sinueuse avec des trous mais cela reste praticable. Il suffit d’aller doucement et de rouler pendant 10 minutes. Si vous préférez aller à pied, sachez que vous devrez marcher pendant 7km aller-reour, et qu’il faudra vous garer sur le parking au niveau de la route principale.

Conseil : Allez sur cette plage tôt le matin ou en fin de journée, car le parking était complet quand nous sommes partis à midi.

Où déjeuner entre Roccapina et Sartène ?

Nous avons déjeuner à la ferme de Minora dans un cadre bucolique. La cuisine est faite avec des produits de la ferme comme les brochettes de veau. Ambiance conviviale et authentique. Bon rapport qualité / prix. Le gâteau à la châtaigne était délicieux.

Sartène

Après un bon déjeuner, nous avons pris la direction du village de Sartène. Comptez environ 1h pour arpenter les petites ruelles en pierre, découvrir la place animée bordée de restaurants, et admirer la vue sur le village et les collines. Nous n’avons pas eu de coup de cœur pour ce village mais si vous êtes sur le chemin, vous pouvez vous y arrêter le découvrir.

Jour 2 : Bonifacio

Bonifacio est une étape incontournable lors d’un séjour en Corse du Sud. Prenez le temps de visiter la vieille ville et ses charmantes ruelles, offrant des points de vue magnifiques sur les falaises.

l'escalier-du-roy-d'aragon

Pour les plus courageux, partez découvrir les escaliers du Roy d’Aragon, inscrits comme monument historique. Pour profiter de la vue magnifique en bas, il faudra descendre 187 marches taillées dans la roche calcaire, puis en remonter 187 autres. En été, nous vous conseillons d’y aller dès l’ouverture ou en fin de journée pour éviter la chaleur car les escaliers sont orientés plein sud.

Partez ensuite à la découverte des falaises de Bonifacio en empruntant le sentier Campu Rumanilu qui mène jusqu’au phare de Pertusato et à la plage Saint-Antoine. Le point de départ de cette balade se situe à la chapelle Saint Roch. Vous y admirerez de beaux points de vue sur la vieille ville, la mer, les falaises, ainsi que sur le magnifique rocher appelé « grain de sable ». Il est même possible d’apercevoir la Sardaigne au loin. Comptez environ 45 minutes.

Une autre façon de découvrir Bonifacio, c’est de faire une balade en bateau pour s’approcher des grottes et des falaises de calcaire. Celle-ci vous permettra d’admirer un point de vue unique sur Bonifacio ! Un chouette moment en perspective.

Jour 3 : Les îles Lavezzi

Faire une escapade sur les îles Lavezzi

Les îles Lavezzi sont un archipel classé réserve naturelle, où l’on vient découvrir ses criques paradisiaques et ses magnifiques plages de sable fin bordées par d’imposants blocs de granit. Vous pourrez faire le tour de ce petit bout de paradis en 1 heure à pied en empruntant le sentier, et aussi vous baigner dans une eau à la couleur émeraude.

Pensez à prendre masque et tuba pour admirer les poissons qui sont dans l’eau ! Nous en avons vus beaucoup à quelques mètres du bord de la plage. On avait l’impression d’être aux Caraïbes !

Pour accéder aux îles Lavezzi, il suffit de prendre un bateau depuis le port de Bonifacio. La traversée dure 30 minutes. Prévoyez une demie journée ou une journée pour visiter les îles Lavezzi. Le trajet retour quant à lui dure 1 heure, puisqu’il permettra de découvrir l’île Cavallo, la baie de Piantarella, Spérone, le cap de Perusato, Bonifacio et ses falaises depuis la mer. Soyez vigilent sur les horaires de retour. Aucune réservation est nécessaire. La société qui réalise les traversées mets à disposition deux parkings gratuits pour les clients, ce que nous avons trouvé très pratique. Vous pourrez acheter directement les billets des traversées aux guichets qui se trouvent sur ses parkings.

Tarif pour se rendre aux îles Lavezzi (A/R) : 37 euros par personne; 13-17 ans : 28,50 €; 4-12 ans : 18,50 € moins de 4 ans : gratuit

Nous avons terminé cette belle journée en admirant un magnifique coucher de soleil sur l’une des plages du sud de Bonifacio, plage très prisée des locaux : Plage de Tonnara (Tunara). Un endroit magnifique et photogénique avec la petite tour génoise.

Jour 4 : Plages du petit Spérone, grand Spérone, Piantarella

Nous profitons de cette journée pour découvrir les plages de Bonifacio en démarrant par la plage du petit Spérone. C’est une petite plage de sable fin niché dans une crique, avec une eau turquoise. Vous pouvez rejoindre cette plage en vous garant dans la rue qui se situe à côté du restaurant « l’effet mer », passer devant ce restaurant, et marcher le long de la plage de Piantarella. Il faut rejoindre ensuite un sentier qui traverse le maquis pour arriver à cette petite plage paradisiaque. Nous avons aimé nous y baigner avec notre fille. La petite plage peut être vite bondée en été. Nous y sommes allés à 18h en Juillet et il y avait encore du monde.

Pour accéder à la plage du Grand Spérone, vous pouvez emprunter les escaliers qui se situent au bout de la plage du petit Spérone, et marcher pendant 20 minutes sur un sentier qui longe un golf. La plage est plus grande.

Piantarella se présente comme un lagon et fait le bonheur des amoureux de la plongée et des sports nautiques. On l’y vient pour contempler la couleur turquoise de son eau mais aussi pour accéder aux plages du petit Spérone et du Grand Spérone.

Jour 5 : Maora plage et Rondinara

Maora plage est une jolie plage située dans le golf de Santa Manza. L’eau est calme, idéal pour tenter une balade en paddle. L’endroit doit être animé le soir puisqu’il y a des paillotes et de la musique sur la plage.

La plage de Rondinara se trouve dans une baie entre Bonifacio et Porto Vecchio. Sable blanc, eau cristalline, un véritable coin de paradis. Cette plage est très réputée pour sa beauté.

Le parking coûte 5 euros par voiture la journée.

Jour 6 : Piscines naturelles de Cavu et Cala Rossa

Ce qui est agréable en Corse du Sud, c’est que tu peux vite te retrouver dans les montagnes et profiter de la fraîcheur des rivières. Nous souhaitions changer des baignades en mer, alors nous avons pris la direction des piscines naturelles de Cavu, qui font partie des joyaux de l’arrière pays de Porto-Vecchio, qu’on appelle l’Alta Rocca. Elles se composent de grandes vasques aux eaux cristallines. On y vient pour se baigner dans ce décor paradisiaque entouré d’une jolie végétation et d’un panorama sur les montagnes. On se laisse glisser dans les toboggans naturels creusés dans la roche. Pensez à prendre des chaussures aquatiques, nous avons vus plusieurs baigneurs glissés sur les rochers.

Le lieu est très fréquenté et est victime de son succès. Pensez à venir avant 11h pour profiter de la beauté et de la quiétude du site.

Vous aimez randonner ? Il est possible de faire des randonnées pour s’approcher de la rivière et découvrir des bassins naturels moins fréquentés et tout aussi beaux. Nous avons pris le sentier qui mène jusqu’au Pont de Marion. On peut y contempler une vue incroyable sur la rivière et les montagnes. Il s’agit d’une boucle vous amenant jusqu’au parc d’aventures A Tyrolianna. Nous avons beaucoup aimé cette balade et les piscines naturelles de Cavu sont l’un des coups de cœur de notre séjour en Corse du Sud. Dépaysement garanti !

Vous souhaitez déjeuner dans ce décor de carte postale ? Pensez à apporter votre pique-nique. Vous pouvez également déjeuner au restaurant Les 3 Piscines ou bien au parc d’aventures A Tyolianna.

Nous avons terminé notre journée par la découverte d’une jolie plage familiale et calme : Cala Rossa. En marchant jusqu’au bout de la plage, on fait la rencontre d’une petite crique avec des rochers orangers. Un endroit loin de la foule. De plus, il y a une paillote qui propose des plats et des boissons. Nous y avons été en fin de journée et avons passé un bon moment !

Jour 7 : Les aiguilles de Bavella et la rivière de Solenraza

En ce nouveau jour, nous prenons la direction du Col de Bavella pour approcher les sublimes aiguilles de Bavella et ses grandes murailles rocheuses. Le col de Bavella est le point de départ de nombreuses randonnées adaptées à différents niveaux. Nous avons choisi de faire celle du Trou de la Bombe avec notre fille de 2 ans et demie. La randonnée est facile et permet d’observer de beaux panoramas sur les aiguilles. Comptez environ 2h30 (aller / retour) pour 6km. Le cadre est agréable puisque l’on traverse une très belle forêt de pins au cœur de la montagne, et une fois arrivé tout en haut, la vue est incroyable ! Vous verrez le trou de la bombe, un immense trou de 8 mètres de diamètre dans la roche, creusé par l’érosion naturelle.

vue-sur-les-aiguilles-de-bavella-sentier-du-trou-de-la-bombe

Nous avons ensuite pris la route qui descend du Col de Bavella vers Solenzara. Savez-vous qu’elle fait partie des plus belles routes de Corse ? Nous avons été charmé par la beauté et la diversité des paysages que nous avons pu y découvrir. La rivière Solenzara, de couleur vert émeraude, fait 7 km de long et possède de nombreuses vasques facilement accessibles depuis la route et les parkings. Une belle parenthèse rafraîchissante pour se baigner dans ces piscines naturelles, et qui permettent de changer de la mer 🙂

riviere-la-solenzara

Jour 8 : La cascade de Piscia di Ghjaddu et le lac de l’Ospedale,

Puisqu’il faisait très chaud ce jour là, nous avons recherché la fraîcheur au cœur des montagnes. Nous avons fait une balade de 7 km sur un sentier balisé afin de contempler la cascade de Piscia di Ghjaddu, une chute d’eau de 70 mètres. La balade est facile jusqu’en haut de la cascade, mais la fin est plus compliquée et s’apparente plus à de l’escalade. Pour accéder à ce sentier, il faudra laisser votre voiture sur un parking payant.

lac-de-lospedale-corse-du-sud

Où manger à côté du lac de l’Ospedale ? Nous avons mangé au restaurant U Funtanonu, qui propose une cuisine corse inventive et savoureuse. L’accueil est chaleureux et nous nous sommes régalés.

Jour 9 : Plages de Santa Ghulia et Palombaggia

Les plages situées autour de Porto-Vecchio font partie des plus belles plages de Corse. Sable blanc, eau translucide, décor paradisiaque. On comprends vite pourquoi elles sont si attractives.

La plage de Santa Ghulia possède un air des Seychelles avec ses jolis rochers et son lagon de toute beauté. Il faut mieux vous éloigner de la foule en vous rendant sur la partie gauche de la plage où se trouvent les rochers. Place à la détente et au farniente !

Le parking est payant pour accéder à cette plage : 5 euros la journée.

Le parking est payant pour y accéder, mais nous avons trouvé une place gratuite le long de la route. Pour cela, nous y sommes allés à 17h.

Jour 10 : Porto Vecchio et la plage de la Fautea

Dernière ligne droite de nos vacances de 10 jours en Corse du Sud. La ville de Porto Vecchio se visite rapidement, comptez environ 1h30. Commencez par la visite de la ville haute avec sa citadelle puis partez découvrir sa place animée et ses jolies ruelles colorées. Terminez par une balade le long du port de plaisance.

Après cette découverte de Porto-Vecchio, nous sommes allés nous balader sur la plage de la Fautea, qui est une jolie plage située à Sainte-Lucie de Porto-Vecchio. Nous avons pris un chemin qui permet de monter jusqu’à la tour génoise et d’avoir une jolie vue sur la plage. Une fois sur le sable, prenez le chemin de droite pour avoir un autre point de vue sur la plage et sur la tour. Le sentier est agréable et facile.

Conseils pratiques pour un séjour de 10 jours en Corse du Sud

Comment se rendre en Corse du Sud ?

Deux solutions s’offrent à vous :

  • L’avion, certainement le moyen de transport le plus rapide. Pour visiter la Corse du Sud, nous vous conseillons d’atterrir à Figari ou Ajaccio.
  • Le ferry : les traversées Corsica Ferries sont proposées au départ de Nice et Toulon. En réservant à l’avance, il est possible que vous trouviez des billets à bon prix. Selon le tarif, le ferry peut être plus économique que l’avion car il ne nécessite pas de louer une voiture en Corse si vous traversez avec votre propre véhicule.

Nous avons pris l’avion de Nantes pour nous rendre à Figari. Compter 2h de vol.

Pour trouver les vols au meilleur prix, venez consulter Skyscanner.

Vous avez également la possibilité de venir avec votre voiture en ferry.

Comment se déplacer durant 10 jours en Corse du Sud ?

Le meilleur moyen pour découvrir la beauté des paysages corses est de louer une voiture. Nous sommes passé par l’agence ALAMO, et avons été satisfaits de la prestation. Soyez vigilent, les tarifs pour louer une voiture en Corse peuvent vite exploser. Il est préférable d’effectuer votre réservation en amont, afin d’éviter des frais supplémentaires.

Où dormir pour découvrir la Corse du Sud ?

Nous avons choisi lors de notre séjour de loger en maison à Bonifacio et en camping à Porto Vecchio.

Pour trouver votre hébergement à Bonifacio, cliquez ici ou à Porto Vecchio, cliquez ici.

Pour trouver votre hébergement en Corse du Sud au meilleur prix, cliquez ici.

grain-de-sable-bonifacio

Où manger en Corse du Sud ?

La nourriture corse est un délice et pleine de saveurs. Nous nous sommes régalés. Voici nos bonnes adresses :

  • A Suliata : notre adresse coup de coeur de notre séjour en Corse du sud, puisque nous y avons dîné deux fois. Ce restaurant situé à proximité de Bonifacio propose des plats savoureux et des pizzas dans un cadre magnifique avec une incroyable vue sur la baie de Santa Manza. Excellent rapport qualité / prix. Ambiance familiale et accueil aux petits soins. Pensez à réserver une table sur leur terrasse.
  • U Cantonu : restaurant situé dans une ancienne bergerie, proposant une cuisine savoureuse avec des produits locaux. La vue sur la nature est très jolie, et le personnel chaleureux.
  • La ferme de Minora : restaurant familial en pleine nature où l’on vient goûter à de bons produits locaux issus de leur ferme. Cuisine simple et bonne.

Comment organiser un séjour de 10 jours en Corse du Sud ?

Parcourir les routes Corses se révèle être un pur bonheur, chaque virage est une surprise. La Corse du Sud est une belle région à découvrir, entre ses plages paradisiaques, ses montagnes et rivières propices à la baignade. Une semaine ne vous permettra pas de tout voir, c’est pourquoi nous conseillons un minimum de 10 jours en Corse du Sud afin de pouvoir profiter des randonnées en montagne et du farniente en bord de mer. Notez sur une feuille les endroits que vous souhaitez découvrir sans faire trop de route. L’idéal est de trouver un logement central ou bien de changer de logement tous les 2 jours ou au milieu du séjour comme nous.

Nous vous avons indiqué les endroits et activités incontournables à découvrir à Bonifacio et aux alentours ainsi qu’à Porto Vecchio, par rapport à ce que nous avons pu visiter.

Nous espérons que notre article vous aura donné envie de découvrir la Corse du Sud ! Bon séjour sur l’île de beauté.

About Author

Description Lucie

No Comments

    Leave a Reply